• Livraison gratuite dès 100€ht d'achat
  • Arrivage de massicot professionnel à 299,00€ht
  • Liquidation totale du stock
Veuillez patienter pendant la mise à jour de votre panier!
Veuillez patienter pendant la mise à jour de votre personnalisation!

Cela peut être plus ou moins long en fonction de la taille du fichier à charger.

Titre de la page Comment ça marche

Pour commencer, une vidéo de 5mn :

Kit d'essai CarbonlessPrenons un moment pour comprendre ce qu'on entend par le terme «autocopiant». Avant l'invention de ce papier, les liasses étaient composées de feuilles de papier ordinaire avec insertion d'une fine feuille de papier carbone, la feuille noire que certains d'entre nous utilisaient à l'école il y a déjà quelques temps.

L'utilisateur écrivait sur le recto de sa liasse, et la pression de l'écriture générait l'impression sur la seconde feuille. Bien que très courantes, ces liasses pouvaient être très désordonnées, causant souvent des taches d'encres sur les mains de l'utilisateur, et sur toute autres choses touchées par cette feuille carbone. En outre, après utilisation, on pouvait lire le texte écrit sur la feuille carbone alors jetées.

En 1954, est venu le papier autocopiant, qui fonctionne un peu différemment de son prédécesseur carbone.



Le papier autocopiant fonctionne dans cet ordre:

Le papier est recouvert de deux types différents de produits chimiques, CF, couché ou avant, et CB, couché ou Retour. Ces produits chimiques sont contenus dans de minuscules capsules, et sont libérés lorsque les capsules sont mises sous pression par éclatement d'une imprimante à aiguille ou un stylo.

Lorsque les produits chimiques du CB et du CF réagissent l'un avec l'autre, les produits chimiques CF noircissent, entraînant l'apparition d'une image sur le côté CF de la feuille. Vous comprendrez donc que les produits appliqués sur les feuillets CF et CB sont en effet des produits chimiques différents, et que lorsque vous écrivez sur un formulaire auto-copiant, seul le recto de chaque feuille produit des images. Il n'y aura pas d'écriture sur le verso.

La grosse différence entre le traditionnel papier carbone et le papier autocopiant (Carbonless) est que vous pouvez imprimer un fond de page sur des imprimantes laser, jet d'encre ou encore copieurs numériques sans risquer d'endommager votre matériel. En efftet, les capsules ne sont pas à base de solvant et ne causeront aucun dommage aux composants de l'imprimante.

Vous pouvez donc imprimer votre fond de page sur le recto et le verso (pour inclure vos conditions générales par exemple) de chaque feuillet.

En résumé, pour composer votre liasse, il faut :

  • Liasse 2 feuillets = 1 feuillet CB + 1 feuillet CF
  • Liasse 3 feuillets = 1 feuillet CB + 1 feuillet CFB + 1 feuillet CF
  • Liasse 4 feuillets = 1 feuillet CB + 1 feuillet CFB + 1 feuillet CFB + 1 feuillet CF

Notez que chaque feuillet doit être imprimé individuellement, puisque l'effet autocopiant n'intervient que sous la pression. Les imprimantes habituelles ne font que transférer l'encre sur le support sans exercer  aucune pression. Elle n'ont rien à voir avec des imprimantes matricielles ou à impact qui frappent le support.

La préparation étape par étape:

Etape préparation du fichierPréparation de votre fichier:

Préparez votre fichier sur votre ordinateur, à l'aide de votre logiciel préféré.

Pour réduire les couts, nous vous conseillons de réduire au maximum le taux de couverture. Par exemple en évitant de surcharger votre document avec des blocs de couleur en arrière plan. Vous pouvez surligner les titres pour donner du relief. Plus le taux de couverture est réduit, moins vous consommer d'encre. Un taux normal sera compris entre 5 et 25%.

Vous pouvez aussi utiliser l'un de nos générateurs. Actuellement disponible pour des bons de commandes ou des factures.

Etape chargement de l'imprimanteChargez votre imprimante:

Chargez votre imprimante avec des liasses pré-assemblées. Pré-assemblé veut dire que les feuillets sont rangés dans l'ordre (CB+CFB+CF). Ils ne sont pas réliés physiquement à ce stade.

Si vous disposez d'une imprimante permettant l'assemblage vous pouvez utilisez des ramettes de feuillets simples. Cela vous permet d'obtenir des liasses de couleurs différentes. Les couleurs disponibles pour chaque type de feuillets sont blanc, jaune, rose, vert ou bleu.

Respectez le sens indiqué par la flèche présente sur le coté de la ramette ou de son emballage. Certaines imprimantes retournent les feuilles lors de l'impression. Pour cela, il existe des ramettes de liasses pré-assemblées dites inversées pour rétablir l'ordre normal automatiquement après l'impression.

Etape lancement de l'impressionLancez l'impression:

Vous pouvez maintenant lancer l'impression de vos documents. A cette étape, c'est surtout l'imprimante qui travaille.

Vous pouvez imprimer des conditions générales au verso. Nous vous conseillons un gris très foncé plutot que noir pour éviter les effets de transparence sur le recto. Ces CGV devrons être expressément validées par le client.

Si vous utilisez des liasses pré-assemblées, il vous suffit d'attendre la fin de l'impression. Si vous utilisez des feuillets simples et que votre machine ne permet pas l'assemblage, il vous restera à les assembler manuellement avant la reliure.

Enfin, rappelez vous que pour être valide légalement, vos feuillets doivent être identiques à l'exception de notations telles que "Exemplaire client" par exemple.

Préparation du fichier

Chargement de l'imprimante

Lancement de l'impression

Etape relier avec une agraphe, un trombone ou autreReliure par agraphe:

Une fois l'impression terminée, vous pouvez, si vous le souhaitez, relier vos liasses. Le but étant de caler les uns sur les autres les différents feuillets d'une même liasse afin d'en faciliter le remplissage manuel. Pour cela, vous pouvez utiliser une simple agraphe, un trombone ou encore de petites pastilles alu vendues chez votre marchand de fourniture de bureau.

Vous pouvez aussi ne faire aucune reliure. Il faudra, dans ce cas être vigilant quant aux éventuels décalages lors du remplissage manuel.

Etape relier avec notre système colle auto-séparatriceReliure par colle auto-séparatrice:

Ce type de reliure permet d'obtenir un document correctement fini. Vous encollerez en une seule fois la totalité des liasses imprimées. En effet, chaque feuillet CB (1er feuillet) ou CF (dernier feuillet) sont traités sur le recto pour l'un, sur le verso pour l'autre, avec un répulsif de colle qui permet un collage adapté. Ce n'est donc pas la colle qui est miraculeuse, mais plutot les traitements des feuillets qui permettent cette auto séparation. Une vidéo est présente dans la fiche produit de la colle dans la catégorie "accessoires et reliures".

Etape obtenez vos liasses individuellesObtention des liasses autonomes:

Voici vos liasses prêtes à être utilisées. Elles sont autonomes donc plus faciles à transporter ou classer. Si vous souhaitez cependant réaliser des carnets ou des blocs, vous utiliserez les liasses pré-assemblées micro-perforées ou les feuillets individuels CB (Existe uniquement en blanc) et CFB (Existe uniquement en jaune) micro-perforés. Une reliure par agraphe ou reliure thermo finira votre carnet ou bloc à souche.

Enfin, si le format A4 (Existe aussi en A3) est trop grand, vous pouvez découper les feuillets en deux par exemple pour obtenir des liasses au format A5 ou plus petit.

Relier avec une agraphe, un trombone ou autre

Relier avec notre système colle auto-séparatrice

Obtenez vos liasses individuelles



AccueilAccueil